Avec les premiers flocons qui sont tombés il y a quelques jours, l’hiver nous confirme qu’il arrive à grands pas. Et avec lui, la saison des soupes !

 

Pour changer de la soupe de légumes, je vous propose aujourd’hui un des grands classiques de mes soirées hivernales : une soupe thaï aux légumes croquants. J’aime beaucoup cette recette parce qu’elle est rapide à préparer, elle s’adapte à toutes les situations (entrée, plat principal, régime, pas régime) et surtout à ce que vous avez dans votre frigo !

Je vous en propose une version avec une base miso pour le bouillon, et un panaché navet-carotte-courgette mais ça marche avec toutes les combinaisons de légumes ! Pousses de soja, mini épi de maïs, haricots coco, poivron rouge ou vert ou jaune ou orange, bref, tout est possible.

Ingrédients pour 6-7 personnes en entrée et 4 personnes en plat principal :

  •  1 base de bouillon : volaille, légumes, préparé maison ou en cubes, c’est à vous de voir ! Ici, un bouillon miso, j’en ai toujours dans mon frigo pour ce genre de soupe justement.
  •  1 pot de sauce cacahouète à la thaï des Délices de l’Ogresse
  •  1 gros navet
  • 1 carotte
  • 1 courgette
  •  2 litres d’eau
  •  des nouilles de blé ou des vermicelles de riz (facultatif, d’ailleurs, je n’en ai pas mis, mais je vous conseille d’en mettre si vous choisissez cette soupe en plat principal pour vos invités !)
  •  du curry rouge (facultatif, environ 1 cuillère à café selon votre envie épicée du moment)
  •  des cacahouètes concassées (facultatif)
  •  du persil ou de la coriandre haché (facultatif itou)
  •  sel, à votre goût

 

Préparation :

  • 1. Préparer le bouillon

Commencer par diluer votre base de bouillon (1 cuillère à soupe de miso pour nous) dans de l’eau très chaude, puis y ajouter la sauce cacahouète à la thaï de l’Ogresse pour la diluer également.

Transvaser dans une grande casserole et rajouter environ 2l d’eau. La quantité d’eau est adaptable, un peu moins si vous voulez une soupe concentrée avec peu de liquide, ou plus si vous adorez le bouillon ! Faire chauffer jusqu’à ébullition.

Vous pouvez épicer un peu votre bouillon. J’ai opté ici pour une cuillère à café de curry rouge. Choisissez un curry jaune pour quelque chose de moins pimenté ou un curry vert pour plus corsé.

J’en profite pour vous faire un petit point sur les pâtes de curry. Il en existe énormément de différentes, selon si vous allez vers l’Inde ou vers la Thaïlande, selon le degré de piment, certains sont très doux, bref, c’est un univers très riche. Mais surtout, surtout, c’est au moins 1000 fois meilleur que la poudre de curry. Si vous n’avez jamais testé, vous serez étonné de la différence et vos papilles vous en seront éternellement reconnaissante. La pâte de curry se conserve très bien au frigo et vous l’aurez toujours sous la main pour agrémenter vos plats.

  • 2. Préparer les légumes, les cacahouètes et le persil (et éventuellement des nouilles)

Le principe de cette soupe, c’est de couper les légumes en bâtonnets très fins. Pendant que votre bouillon chauffe, préparez chaque ingrédients dans un bol séparé. Si vous optez pour des cacahouètes concassées et du persil (ou coriandre) pour décorer les bols une fois la soupe servie, c’est le moment de les préparer également. De même, si vous souhaitez rajouter des nouilles ou des vermicelles, faites les cuire dans de l’eau bouillante le temps indiqué sur le paquet et rincez les à l’eau froide dès qu’elles sont prêtes.

  • 3. Cuisson et dégustation

Une fois que votre bouillon est arriver à ébullition, vous pouvez jeter vos légumes dans la casserole. Comptez environ 10 mn de cuisson. Là encore, c’est à vous d’adapter. Un peu moins, si vous voulez vos légumes très croquants, un peu plus, si vous les voulez plus fondants. Au dernier moment, rajoutez les nouilles ou vermicelles si vous en avez prévu.

Pour finir, servez la soupe dans des bols, saupoudrez de cacahouète concassée et de persil haché (ou coriandre).

Bon appétit !

Leave a Reply