Seine Saint Denis Magazine – 27 août 2018

Extrait :

A 43 ans, cette ancienne reporter de guerre en Syrie et en Afghanistan a choisi de tourner la page de son ancienne vie pour se consacrer à la production des « Délices de l’Ogresse », des confitures bio qu’elle concocte amoureusement dans son domicile courneuvien. Portrait.

« Je me suis rendue compte que j’avais envie d’autre chose que des malheurs du monde, de quelque chose de plus joyeux. » Dans la quiétude de sa cuisine, Ranwa Stephan revient sur ce qu’on appelle un changement de vie. A 43 ans, cette ancienne reporter de guerre a déserté les champs de bataille de Syrie pour se lancer dans une autre aventure : la confection de confitures bio. Voilà un an, cette Courneuvienne a décidé de remiser la caméra pour revenir à une passion d’enfance : la cuisine et ses joies immédiates.

Lire la suite sur le site du magazine

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *