Extrait : Elle a réalisé des documentaires sur la Syrie, l’Afghanistan, Israël ou encore le Liban. Aujourd’hui, Ranwa Stephan a posé sa caméra pour se lancer dans une tout autre aventure. A 43 ans, elle a fondé Les Délices de l’ogresse, une conserverie qui propose, en ligne, confitures et pâtes à tartiner faites maison.

Lire la suite sur le site du Parisien

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *